Les rendez-vous …!

 

Image de prévisualisation YouTube

 


J’entrevois mon  ami  André qui, entre, à son tour dans la salle. Je l’accueille  comme à  l’accoutumé, en le serrant  bien   fort dans mes bras,   il sent ma fébrilité mais  ne me brusque pas pour  savoir ce qui se passe. Nous parlons, discutons et nous nous racontons notre semaine et nos péripéties. Suivent, aussi nos autres  camarades assidus de la réunion du dimanche soir. Des éclats de voix se font entendre  dans tout ce beau brouhaha. Les gens sont heureux et contents de se voir, de savoir que  tous et chacun  nous sommes bien en vie. Tous, les réguliers de cette réunion, nous jetons sur nos flancs des regards approbateurs de voir sourire et rire les autres .J’observe en  angle et,  du coin de l’œil, si par hasard il n’y aurait pas de nouvelles figures dans la salle  et je sais très bien pourquoi  mais ne le laisse pas transparaître.

 

Il est presque vingt heures et la réunion va bientôt débutée. Toujours pas de nouveau à l’horizon j’abandonne mes projections et mes  fantaisies pour en revenir à la réalité du moment. Quelques personnes viennent, encore, se joindre à nous  pour la réunion  dont  un père accompagné d’une très jolie femme portant une éclatante rose rouge.
Deux jeunes filles les suivent et s’installent  dans les premières rangées  de chaises près de la tribune. Le père, fièrement, fête son anniversaire de sobriété ce soir. Je jette un dernier coup d’oeil  furtif dans la salle et n’y remarque aucun prospect avec qui je pourrais passer  plusieurs années de ma vie et avoir des enfants. La réunion débute et se déroule normalement. Je  suis convoqué devant l’assemblée, comme à toutes es semaines, pour faire un petit laïus sur les services  et  donner des nouvelles des autres groupes aux alentours de notre réunion. Je remarque  qu’une des  jeunes filles,  accompagnant son père,  a de magnifiques yeux bleus pénétrants. Je finis  ma petite présentation et retourne me rasseoir. La réunion terminée  j’aide les autres membres a ranger les chaises et accessoires et quitte pour me rediriger chez moi.

 

 

Le cœur un peu lourd et penaud   j’entreprends l’envers du chemin que j’ai fait  quelques heures auparavant. La  lune brille encore de tout son bouquet. Quelques étoiles éparses font de petits clins d’œil ici et là. Je respire à fond  et laisse un petit vent d’espoir m’envahir. Je  me sens bien et je souris à la vie. En arrivant à la maison  mes chats m’accueillent  avec leurs ronrons. Je m’installe  à ma table de cuisinette et réfléchis à ce que je viens de vivre. Je me raisonne et laisse  le cours des choses arriver tout en restant  dans l’Harmonie Divine. La vie continue.

 

Une année  s’écoule, je finis des études à l’université et  trouve un emploi dans un centre de réhabilitation pour alcooliques. Un samedi soir, au traditionnel souper de l’établissement les gens s’attablent pour déguster leur repas. Je suis assis  tout au  fond  de la salle avec un résident en thérapie. Nous discutons  de tout et de rien. Mes yeux, inquisiteurs, recherchent dans la salle des connaissances. Bredouille je reviens à la conversation avec le résident. Soudainement  mon regard se pose sur les plus beaux yeux bleus qui m’ont été donné de voir. Je ne fais pas immédiatement le lien. La conversation continue et s’étiole tout au long du repas . Je risque furtivement de courts regards  vers ces petites mers bleues que j’ai aperçu. La jeune femme  semble bien timide. Tout en la  regardant il me semblait que je l’avais déjà rencontrée en quelque part mais ne pouvait pas affirmer à quel endroit et à quel moment.

 

La semaine s’écoule et le samedi suivant, au repas du soir encore une fois, cette jeune fille se retrouve dans la salle avec son père. Un éclair vient me frapper le cerveau. Le fameux dimanche soir  de l’an passé ! J’ai reconnu son père et elle aussi:

 

- Est-ce elle ?

 

Me dis-je  avec appréhension.

 

-Elle est bien jeune !

 

Oui nous  avons vécu plusieurs années ensembles et, oui, nous avons eu des enfants ensembles.

 

 

Pierre D. ©

Laval

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                     

 


Répondre

"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Ilona, Mahée et Mila. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose