Silence ,tais-toi !

 

Silence ,tais-toi ! dans Liens moz-screenshot

 

naufrage1836 dans Liens

 

 

 

Silence ,tais-toi !


‘’
Toute la journée, Jésus avait parlé à la foule en paraboles. Le soir venu, il dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. »
Quittant la foule, ils emmènent Jésus dans la barque, comme il était ; et d’autres barques le suivaient.
Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait d’eau.
Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Ses compagnons le réveillent et lui crient : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? »
Réveillé, il interpelle le vent avec vivacité et dit à la mer :
« Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme.
Jésus leur dit : « Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ? »
Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 4,35-41.’’

 

 

Qui dans sa vie n’a pas ressentit, vécu ou subit des tempêtes parfois soudaines ? Tempêtes émotionnelles, tempêtes dévastatrices de soucis affectifs ou  financiers ?  Et que faisions nous pour essayer de calmer le jeu ? Nous avons essayé de trouver cinquante solutions toutes,
souvent, inadéquates  les unes que les autres. Qu’avons-nous demandé à Dieu – si nous croyons en Dieu – ? Un peu plus d’argent, un peu plus de compréhension du ou de la conjointe ou des enfants, du patron ou de la société.

 

Avons-nous pensé de demander du calme, de la sérénité et  de la Paix  intérieure  pour solutionner nos problèmes et affronter nos peurs. Nous sommes nous exclamé : Silence, tais-toi ! Comme Jésus l’a fait devant les éléments déchaînés.

 

Un fait me revient à l’esprit. Voilà quelques années je me retrouve sans support financier ,ayant perdu un bon contrat  lucratif. Et, ayant mes enfants à mes charges, sans conjointe,  la panique me saisit. Les questions de sécurité financière m’obsédaient  et  revenaient sans cesse me hanter le cerveau. Que vais-je faire ? A qui me fier ? Ou vais-je prendre les sous nécessaires pour payer mon loyer et mes comptes ? Et mon auto comme vais-je faire ? Et ce manège dura quelques jours jusqu’au moment, las et fatigué de ce remue-ménage, j’ai lancé :

Silence, tais toi insécurité !

Le calme s’était installé dans mes idées et une phrase m’est revenue à l’esprit : Voyons les priorités et  les solutions possibles.

En quelques semaines tous les problèmes se sont réglés, un  après l’autre. Revenus, logement, compte a payer, etc. Le plus important en était de demeurer dans l’instant présent.

 

Que fait Jésus lors  de cette tempête sur la mer ? Il dort, il est calme et se repose. Ses disciples, quant à eux, sont tout énervés et agités.

 

Il n’arrive rien de bon dans l’énervement et dans la tourmente.

 

Pierre D.

Les Ailes du Temps

23 juin 2009


 

 

 


Autres articles

Répondre

"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Ilona, Mahée et Mila. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose