Salut Gaston !

18316_tn_v_gaston-collin

( Gaston Collin  1954-2018)

Je me souviens…..je me souviens d’un bonhomme qui avait  toujours le cœur sur la main, qui possédait  ce don du type volontaire. Cette largesse de générosité et ses paroles encourageantes de tous les moments difficiles. Je me souviens  d’un ami, d’un frère.

Dans mes débuts ,lorsque j’ai arrêté de consommer de l’alcool et des drogues , j’avais me reconstruire ;me sortir des ruines encore fumantes de ma destruction.
Un jour j’avais faim, plus aucune nourriture et avec la maigre pitance que le gouvernement me donnait je sentais mes trippes me tirailler. Je ne savais plus que faire. Découragé et larmoyant je pense à Gaston qui possédait une boucherie – ma sœur Ginette va s’en souvenir- je prends une chance et je l’appelle. Sa voix réconfortante au bout du fil me dit:  » Viens me voir Pierre on verra ce qu’on peut faire. Je prends l’autobus et me rends à Vimont. Lorsque je suis entré dans son magasin il m’a accueilli avec sa voix  joviale et rassurante. J’en avais les larmes aux yeux .  Je lui raconte mes déboires et il me dit:

-Fais toi en pas  mon chum on va t’arranger ça.

Tout en souriant et avec un sens de l’humour comme lui l’a toujours eu ,il s’est mis à me remplir un panier de victuailles. Sa générosité n’avait pas d’égale. Je trouvais que c’était bien trop : pas lui. Je me sentais gêné mais lui avait ce don de nous mettre à l’aise et d’avoir de la compassion. Et , le mieux de tout cela, il comprenait ce que je vivais .Je me souviens encore aujourd’hui de son altruisme.

Gaston était là lorsque nous en avions besoin ; déménager, peinturer, rendre service il était le premier à lever la main et dire :

-Je suis là, tu peux compter sur moi. Il y était .

Pourtant ,lui aussi, vivait ses moments difficiles mais jamais un mot  négatif . Gaston aimait tout le monde et ce qui est extraordinaire tout le monde aimait Gaston.

Au début des années 90  nous avons mis sur pieds un meeting  AA ( qui existe encore aujourd’hui) Gaston, Diane, Pierre et moi-même. Gaston trouvait l’idée formidable et il s’est impliqué à fond. La main tendue et les deux bras ouverts pour accueillir le alcooliques et toxicomanes. Gaston faisait tout et toujours pour les autres c’était sa nature .Combien de vies a-t-il sauvé ?

Combien d’autres faits pourraient être contés…..des dizaines en fait .Et, j’en passe. Gaston un bon vivant  toujours le mot pour rire mais jamais déplacé. Aussi on pardonnait  à Gaston ses frasques comme lui nous pardonnait les nôtres. C’était un échange réciproque.

En Gaston  avec les évènements de la dernière semaine  j’ai perdu un ami, très grand ami, un beau-frère, un chum….. un frère !

Je crois en la vie éternelle  et je sais que Gaston y est. Il va encore et encore comme toujours, nous aider et nous protéger comme il l’a toujours fait.

Merci, merci beaucoup Gaston.

Gaston c’était….c’est un grand bonhomme ……un bon bonhomme .

Adieu mon frère, Dieu va t’accueillir dans son paradis avec lui et ses anges.

Pierre Dulude

26 août 2018

Ste-Agathe des Monts 

Image de prévisualisation YouTube
 


Autres articles

Répondre

"Le regard des autres", 1er... |
Atelier permanent de lectur... |
Ilona, Mahée et Mila. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | David Besschops
| professeur.de.français
| billierose